Actualités

SALON 2018

Du 25 juillet au 8 août,

Les meilleurs solistes au monde se retrouvent à SALON

22 concerts, un prélude gratuit et une mise en doigts à Aix

programme complet

La billetterie est ouverte 

Abonnements ici - Vente à l'unité  ici - 04 90 56 00 82

 

AIMEZ-VOUS BRAHMS?

 

« Aimez-vous Brahms ? », ou plutôt « Aimez-vous Brahms et Schumann ? », tel est le fil rouge de cette édition 2018 de notre festival. Car tout invite à associer ces deux musiciens : liens biographiques, affinités musicales, et bien sûr culte romantique de la passion. C'est pourquoi dans le célèbre roman de Françoise Sagan, demander « aimez-vous Brahms ? », c'est en fait inviter à l'amour lui-même. Pour cette 26e édition, nous avons voulu aussi susciter et partager un amour : celui pour la musique de chambre.

 

Amour démultiplié cette année de Salon à Aix, dans des lieux qui rivalisent de magie, d'élégance et d'intimité : la Cour Renaissance de l'Empéri et son acoustique miraculeuse, l'Eglise Saint Michel, l'Abbaye de Sainte Croix mais aussi le Conservatoire Darius Milhaud à Aix-en-Provence.

 

Amour démultiplié par la présence de nouveaux venus et d'un nombre d'artistes jamais atteint auparavant.

La fine fleur de la jeune génération du piano a répondu présente : Geoffroy Couteau, premier Prix du concours international Johannes Brahms en 2005, Adam Laloum, Victoire de la Musique 2017, Alessio Bax et Lucille Chung, multi-lauréats des plus prestigieux prix.

Enfin beaucoup de voix cette année, et de très belles : Lydia Teuscher, Mariana Flores, Julian et Iris Prégardien, Martin Berner...

 

L'esprit de liberté qui règne depuis toujours à Salon démultiplie aussi la programmation vers d'autres compositeurs, d'autres horizons et d'autres accords. Comme la performance du clarinettiste Michel Portal, légende du jazz, qui retrouvera la scène salonaise pour des interprétations de Mozart et Mendelssohn. Comme la carte blanche donnée à Emmanuel Pahud, pour trois concerts à coup sûr inoubliables. Comme la soirée Tango extraordinaire, Une utopie argentine, avec notamment le chef d'orchestre Leonardo García Alarcón, le bandonéon William Sabatier et le pianiste-compositeur Gustavo Beytelmann...

 

En contrepoint final, le Festival International de Musique de Chambre de Provence a voulu célébrer trois autres monstres sacrés en ce centenaire de la disparition de Claude Debussy et de la naissance de Leonard Bernstein ainsi que le centenaire de la creation de l'histoire du soldat de Stravinsky.

 

Salon, une proposition rare dans le monde musical !

Et une proposition accessible à tous grâce à des prix d'entrée plus que raisonnables au vu d'un tel plateau.

Site web 

 

Cliquer sur l'affiche pour le programme complet

affiche

  • Français
  • English
  • Deutsch
  • Italiano