Le marché : simplicité pour petit budget

Par Mel de Mel,
Animatrice tourisme ...

Mel de Mel

Commentaires (0)

Je me suis régalé

Les marchés bio et paysan du samedi matin sont le rendez-vous de beaucoup de salonais. C’est l’occasion en effet de s’approvisionner en fruits, légumes et fromages frais bien de chez nous. Au-delà d’une démarche de consommation, faire le marché est avant tout un instant collectif, où l’on renoue avec la simplicité et l’instant présent.

 

Originaire du pays savoyard, la Provence est pour moi synonyme de légumes et fruits du soleil. J’ai la vision de la paysanne avec ses cageots d’abricots et de tomates rouge sang, embarquant de bon matin dans sa 4L pour aller vendre sa production au marché. Je tiens à préciser que le mot « paysan(ne) » que j’emploie dans cet article n'est en aucun cas péjoratif. Cette agriculture fait référence à un mode de production extensif, respectueux de l'environnement et des traditions agricoles.

Le samedi matin est le moment que je préfère dans la semaine. Non pas parce que je peux dormir, ce n’est d’ailleurs pas le cas. C’est avant tout la perspective d’aller flâner parmi les odeurs et les couleurs des marchés de la place St Michel et de la place du Général de Gaule.

 

Je n’ai pas de voiture et un petit budget. Pour autant, je suis très attentive à la qualité de mon alimentation et aux impacts de ma consommation. Bénéficier des productions locales à quelques minutes à pied de chez moi est idéal. En plus, le marché paysan me fait renouer avec le vrai goût des aliments. Nous avons tendance à oublier que les produits du supermarché passent plusieurs mois dans des frigos, font des centaines de kilomètres, pour finalement n’être plus que de l’eau, sans aucune autre propriété.

 

Deux marchés pour tout trouver

 

photo de marché 

 

Je commence toujours par le marché bio de la place St Michel. Je privilégie en effet les fruits et légumes de cette filière, qui ne sont pas « bien » plus chers si on les consomme en saison. On trouve également du pain, du miel et du fromage de chèvre. Les producteurs sont locaux, venant de Bel-Air, Sisteron, Cadenet, Lauris et Plan d’Orgon. Ce marché est très agréable, dégageant une ambiance très médiévale, au pied de la magnifique Eglise St Michel, s'ouvrant sur la place des Centuries et le Château de l'Empéri.


 

photo de marché

 

 

Chaque exploitant fait selon ses possibilités, ses préférences, mais surtout selon la demande qu'il observe. C'est pourquoi je ne trouve pas forcément tout ce que je cherche et je complète avec le marché paysan de la place du Général de Gaule. Là encore, les étals offrent leur mosaïque de couleurs et leurs multiples parfums.

 

 

 

Le marché pour agir et s’informer

 

En allant au marché, j’acte aussi en faveur des producteurs. La vente directe est beaucoup plus juste pour eux, puisqu’aucun intermédiaire ne vient faire pression sur leurs prix. Et puis c’est aussi l’occasion de me reconnecter aux essentiels de la vie. Parce que rappelons-le, sans agriculture, pas de nourriture !

 

Faire le marché n’est pas qu’une activité de consommation, c’est également l’opportunité d’échanger et d’apprendre. Les paysans prennent le temps et aiment partager leurs méthodes et conseils.

 

photo de marché 4photo de marché 5

 

Au fil de mes discussions et de mes recherches, j'ai appris qu'un produit non certifié agriculture biologique n’est pas pour autant plus nocif. Certaines productions ne demandent pas beaucoup de traitements chimiques, ou bien certains paysans suivent les principes du bio sans pour autant demander la certification. C'est le cas par exemple de la famille Caccard, qui produisent des fromages de chèvres dans leur ferme écologique à Bel-Air (la ferme de l'Authentique). Les paysans non bio n'ont pas le moyen d'afficher leur mode de production, c'est au consommateur d'aller chercher l'information et de se faire son opinion.

 

Mêler l’utile à l’agréable.

 

Le marché du samedi est donc mon petit rituel détente et plaisir. J'ai la certitude de bien manger, la satisfaction de rencontrer les producteurs, la conviction de soutenir l'agriculture locale. Et le tout pour un panier tout aussi plein, 2 fois moins cher et de meilleure qualité qu'au supermarché !

 

 

Mélanie, chargée de mission tourisme durable-Agenda 21

 

INFOS PRATIQUES

 

Marché bio : samedi matin, place St Michel au pied de l’église
Marché paysan : samedi matin, place du Général De Gaulle
Des marchés tout au long de la semaine à Salon-de-Provence
Mardi : matin ; Chez Vert bocage, place Wertheim
Mercredi : matin ; Grand marché, depuis le boulevard République jusqu’aux cours du centre-ville, en passant par la place du Général De Gaule.
Jeudi : 17h-19h ; Producteurs locaux uniquement, Quartier Michelet, rue de Romanain.
Vendredi : matin ; Quartier des Canourgues, avenue du Dauphiné
Samedi : matin ; Quartier des Bressons, place des Anciens Combattants
Dimanche : matin ; place du Général De Gaulle

Commentaires

Publier un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage
  • Français
  • English
  • Deutsch
  • Italiano