Les illuminations de Noël à Salon-de-Provence

Par Coline,
Conseillère en séjour ...

Coline

Commentaires (0)

J’en ai pris plein les yeux

 

Vendredi 6 Décembre à 17h59, j’observais les passants se pressant dans le vent d’hiver qui se sont subitement arrêtés quand les aiguilles de l’horloge sont passées à 18h. Qu’est-ce qui pouvait donc leur sembler si fascinant ? Un évènement que j’attendais de pied ferme avec mon appareil photo. Pour avoir la réponse, il suffisait de lever un peu la tête, car c’est à ce moment que se sont allumées toutes les lumières de Noël de la ville.

 

illuminations

©OT Salon/Coline Camps

 

Mesdames et Messieurs, c’est officiel : la période des fêtes a commencé.

 

Chaque année, ces illuminations tant attendues sont le coup d’envoi des festivités. Pour comprendre comment ces lumières sont devenues un tel emblème de Noël, je vous propose de faire un petit retour en arrière.

Comme vous le savez sans doute, la première ampoule électrique a été inventée en 1879 par Thomas Edison.

Un peu plus tard, son collaborateur et vice-président de la Edison Electric Light Compagny, Edward Johnson, a utilisé ces mêmes ampoules pour illuminer en 1882 son arbre de Noël personnel. Entreprise d’autant plus novatrice que sa maison était située dans une des premières zones de la ville de New York à être desservie en électricité.

                          illuminations                                     illuminations

Un journaliste de Detroit en visite a déclaré: "Hier soir, j'ai marché au-delà de la Cinquième Avenue et (…), à l'arrière des salons de beauté, était un grand arbre de Noël qui présentait un aspect pittoresque et mystérieux. Il était brillamment éclairé avec de nombreux globes colorés qui s'allumaient environ six fois par minute. Il y avait quatre-vingts lumières installées dans des boules de verre, et à peu près également réparties entre le blanc, le rouge et le bleu. Le résultat a été un clin d'œil continu de couleurs; rouge, blanc, bleu, blanc, rouge, bleu qui ont dansé toute la soirée. "

 

Bien que l’invention ait connu un succès aussi rapide qu’immédiat, il faudra cependant attendre les années soixante et la popularisation des éclairages publics pour que les lumières de Noël gagnent les rues.

Elles prennent diverses formes qui ont pour la plupart leur origine dans la religion chrétienne. De nos jours, la mondialisation des échanges culturels et la laïcisation de la société ont peu à peu transformé la signification de ces motifs en symboles plus universels.

illuminations

 

 

Le sapin de Noël, par exemple, était autrefois associé au pommier du paradis perdu. Il est à présent indissociable des cadeaux offerts aux petits et plus grands par le Père Noël. À Salon-de-Provence, un sapin gigantesque a été installé en face de la mairie avec des présents symboliques installés à son pied.

 

 

 

illuminations

 

 

De vraies papillotes seront offertes aux enfants le mardi 24 Décembre à 16h par le Père Noël lorsqu’il descendra de la tour de l’Horloge. En attendant le moment magique, il peut être admiré au-dessus de la fontaine Moussue sur un traineau tiré par des rênes, qui chevauchent au-dessus d’un ciel étoilé.

 

 

illuminations

©OT Salon/Coline Camps

 

 

La boule, censée représenter le fruit défendu, est à présent la boule que l’on accroche dans le sapin. Le cours Gimon s’est paré de plusieurs d’entre elles, de taille majestueuse et formées de guirlandes blanches, avec, pour égayer en leurs cœurs, d’autres boules plus petites aux couleurs rouge et doré traditionnelles.

 

L’étoile, qui était considérée comme le phare des rois mages, est à présent un rappel de la nuit obscure et hivernale. Car chacun sait que la magie de Noël n’opère qu’une fois le jour tombé, quand les petits yeux curieux sont endormis.

 

Or en ce mois de fête, le ciel nocturne de Salon-de-Provence est souvent bien noir et dégagé et chacun peut y observer une belle voûte céleste. Avantage également esthétique, elle peut être multipliée à volonté et déclinée en une infinité de combinaison.

 

 

illuminationsL’ange, forme prisée pour son côté tout autant religieux que magique, peut être admiré en face de l’église Saint-Michel. Avec sa trompette à la bouche, il annonce la venue du 25 Décembre tant espéré.

 

De mes déambulations dans la nuit froide, le point phare des illuminations restera pour moi la mairie. Parée de belles guirlandes qui ornent ses vitres, le toit est également décoré d’un liseré de lumière rouge et soutenu par une rampe de stalactites. Devant, les illuminations d’Adam de Craponne donnent un air chaleureux à ses pensées et au plafond, sont suspendues une nuée de guirlandes pour décorer le ciel de concert avec les vraies étoiles.

 

 

                illuminations                  illuminations©OT Salon/Coline Camps

 

Un spectacle tout à fait magnifique, mais c’est l’heure de la conscience écologique collective.

Pour répondre à ce problème, la ville de Salon-de-Provence emploie à présent une stratégie qui consiste à remplacer peu à peu nos ampoules classiques dans les guirlandes par des LED.

Qu’est-ce que les LED, me direz-vous? Et bien ce sont de jolies Light-Emitting Diode, et signifie diodes électroluminescentes. Bien que plus chères à l’achat, elles consomment toutefois bien moins que les ampoules classiques ou les néons. De plus, elles sont très résistantes aux chocs et ont une durée de vie jusqu’à cinquante fois supérieure à l’ampoule classique.

Leur petite taille permet de les rapprocher sur le fil et de réaliser de nouvelles formes de luminaires.

Une autre stratégie consiste à restreindre la période d’allumage. À part quelques endroits spécifiques, la majorité des illuminations s’éteignent à 2h du matin.

Et enfin, une autre méthode consiste à diminuer le nombre de décorations lumineuses en les remplaçant par des décorations végétales. Vous pouvez admirer dans le centre-ville deux cents sapins Nordmann qui égayent nos rues et répandent une bonne odeur de résine.

 

Bien que l’idée soit charmante, tout ce bel ouvrage n’est cependant pas l’œuvre du Père Noël. C’est le service festivité et électricité de la Mairie de Salon-de-Provence qui a mit main à la pâte et que j’ai eu le plaisir de rencontrer pour vous. Entre deux guirlandes, ils m’ont expliqué leur métier.

Chargée non seulement des illuminations de Noël, mais aussi de bien d’autres évènements, cette équipe de cinq employés a commencé son travail dès Octobre par l’extérieur de la ville et ses poteaux. Puis ils se sont rapprochés progressivement du centre en posant les câbles et enfin le réseau lumineux radio commandé, en terminant le vendredi 15 Décembre par la place Morgan.

illuminationsCes salonais qui œuvrent pour le plaisir de tous ont, au minimum, une formation d’électricien. Certains d’entre eux ont également le permis poids lourds, pour conduire le camion qui transportent les luminaires; et bien d’autres formations et talents car c’est une tâche qui demande beaucoup d’habilité dans de bien divers domaines. Entre autre, ne pas avoir peur de l’altitude, comme le montre cette photo. Les travailleurs sont en train de monter sur la place Morgan un sapin fait entièrement en LED, qui fait dix mètres de haut.

 

 

De gauche à droite sur la photo: Jean-Claude Varéla, contremaître, en est à son 23ème Noël ; Jean-Marie travaille avec lui depuis 7 ans et Dimitri depuis 5 ans. À leur côté, deux stagiaires. Absents de la photo car ils travaillaient à un autre endroit : Christophe, employé depuis 4 ans et Mr. Fontaine, le responsable du service.

 

                        illuminations©OT Salon/Coline Camps

 

Je vous invite à flâner dans Salon-de-Provence pour aller admirer leurs œuvres du cours Carnot aux allées de Craponne, la ville brille d’or, de rouge et de bleu; illuminant nos allées et venues de feux enchanteurs. Faites un détour par le centre ancien et émerveillez-vous de l’éclat des fêtes qui ornent nos rues. Les enfants ne manqueront pas de s’extasier devant le brillant Père Noël qui semble sincèrement voler dans la nuit noire.

 

Mesdames et messieurs, la magie des fêtes de fin d’année est dans Salon-de-Provence.

 

illuminations

©OT Salon/Coline Camps

 

 

INFOS PRATIQUES

 

Le programme des festivités de fin d'année est disponible à l'Office de Tourisme, 56 cours Gimon 13300 Salon-de-Provence. 04 90 56 27 60      www.visitsalondeprovence.com

Commentaires

Publier un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage
  • Français
  • English
  • Deutsch
  • Italiano