Quartier des Savonniers

Villas & Châteaux du quartier des savonniers

Après la guerre de 1870, c'est l'envolée économique.  En effet, grâce à la construction de la gare, le commerce de l'huile d'olive et du savon devient prospère et Salon-de-Provence s'enrichit.
Les riches négociants font construire de superbes villas autour de Salon, donnant naissance à de nouveaux quartiers, bordant de larges avenues au Sud et à l'Ouest de la ville essentiellement.

Photo de la Gare SNCF

 

 

 

Cercle des Arts et Métiers

Le Cercle des Arts et Métiers
(rue des fileuses de soie)

Le Cercle des Arts et Métiers a été fondé en 1842 et a dû se réunir chez d'importants négociants salonais avant d'avoir son propre immeuble. L'immeuble, quant à lui, a été construit en 1886, et c'est seulement en 1894 qu'il devient effectivement la propriété du Cercle. 
(L'intérieur du monument n'est pas accessible de façon permanente)

 

 

 

Théâtre Armand

Théâtre Armand (boulevard Nostradamus)

Inauguré en 1883, le Théâtre Armand est le fruit de la passion des arts de la scène d'Etienne Armand.
Ce riche négociant en savons dote la ville d'un théâtre qui, à son décès, deviendra municipal. D'aspect sobre à l'extérieur, il présente à l'intérieur un décor italien.
(L'intérieur du monument n'est pas accessible de façon permanente)

 

 

 

Hôtel Roche

Hôtel Roche (boulevard Nostradamus)

Construit en 1902 par le négociant Pascal Boy, il est racheté en 1930 par un industriel du graissage, Edouard Roche, qui grandit le bâtiment par l'achat de la fabrique adjacente au Château.
(L'intérieur du monument n'est pas accessible de façon permanente.)

 

 

 

 

 

 

Château des Louanes

Château des Louanes (boulevard de la République dans le Parc de la Légion d'Honneur)

Ce jardin était celui du "Mas des Louanes", le plus ancien de tous, puisqu'il est édifié au milieu du XIXème siècle, il est racheté en 1880 par Auguste Gaillard qui l'agrandit et en fait le Château des Louanes.
La municipalité de Salon-de-Provence acquiert en 1998 le jardin en friche qui devient le parc floral de la République, aujourd'hui Parc de la Légion d'Honneur.
(L'intérieur du monument n'est pas accessible de façon permanente.)

 

Hôtel Ravoire

Hôtel Ravoire (boulevard de la République)

La Villa la Colombe, dite Hôtel Ravoire, a été édifiée par l'industriel salonais Pascal Anthine Ravoire en 1880.

Il comportait une grande cour en façade ainsi qu'un très grand jardin, lequel a laissé place à un bâtiment annexe construit par une banque.
(Hôtel particulier privé, l'accès est interdit à l'intérieur du bâtiment)

 

 

Hôtel Bourgue

Hôtel Bourgue (boulevard de la République)

 

Il est édifié en 1990 par Auguste Girard, négociant en huiles et savons.
En 1928, il est vendu à Alphonse Gras négociant en huiles et savons reconvertit dans la torréfaction après la crise de 1914. Derrière la villa, on peut voir encore une magnifique estive.
(Hôtel particulier privé, l'accès est interdit à l"intérieur du bâtiment)

 

 

Palais de justice

Palais de Justice (boulevard de la République)

Egalement connu sous le nom de Villa Armieux, l'actuel Palais de Justice est édifié en 1903 dans le quartier des Louanes par Edmond Marius Armieux.
Il y aménage une salle de spectacle pour son épouse cantatrice qui donne des concerts où le "Tout Salon" est convié. Le château est vendu en 1939, occupé pendant la guerre, et la ville de Salon le rachète en 1951 pour en faire un tribunal de commerce.
(Hôtel particulier privé, l'accès est interdit à l'intérieur du bâtiment)

 

 

Hôtel Couderc - Clinique Vignoli

Hôtel Couderc (Clinique Vignoli, avenue Paul Bourret)

A la fin du XIXème siècle, un riche négociant Marseillais, Fernand Couderc est associé à Chaffard dans l'entreprise "Chaffard et Couderc", fabrique d'huile d'olive surfine, savons et huiles à graisser.
Cest une des entreprises les plus importantes de Salon. Elle est rachetée en 1925 par Marius Fabre, tandis que le château, édifié en 1900 et le parc sont vendus en 1927 au Docteur Vignoli qui y installe sa clinique.
(Hôtel particulier privé, l'accès est interdit à l'intérieur du bâtiment)

 

 

Savonnerie Fabre (avenue Paul Bourret)

Marius Fabre  Page "Le Savon"

 

Savonnerie Rampal Latour (rue Félix Pyat)

Rampal Latour   Page "Le Savon"

[ Retour ]

  • Français
  • English
  • Deutsch
  • Italiano