© Regis CINTAS-FLORES
DécouvrezUne pratique millenaire

La steppe de la Crau est parcourue par les moutons depuis l’Antiquité, comme en témoignent les nombreux vestiges de bergeries romaines. Elle reste aujourd’hui le principal terroir de l’élevage ovin transhumant de Basse Provence.

En raison de l’absence d’eau en surface, des puits ont été creusés afin d’abreuver les moutons et des murets les protègent du Mistral, souvent violent.

L’hiver, les moutons paissent dans les prés de la Crau verte salonaise, irriguée grâce à Adam de Craponne, puis dans la Crau sèche, les coussouls (steppe de la Crau). Au début de l’été, les troupeaux partent en transhumance, pour passer l’été dans les Alpes et ainsi trouver de l’herbe fraîche.

Aujourd’hui les pratiques liées au pastoralisme sont enseignées à l’école du Domaine du Merle, centre officiel du Ministère de l’Agriculture. Ce domaine est une des pièces maitresses de l’élevage ovin régional. Sur 450 hectares (dont 50 de cultures, 120 de prairies irriguées et 250 de coussouls), on étudie les productions fourragères, la transhumance et les potentialités du mouton Mérinos d’Arles, utilisé en race pure ou en croisement.

La salle Théodore Jourdan

19 tableaux de scènes pastorales

Des œuvres dédiées au pastoralisme

Dans le château de l’Empéri, un espace est consacré aux œuvres du peintre Théodore Jourdan. Né à Salon en 1833, il peint essentiellement des sites de Provence et surtout des scènes pastorales où la représentation des moutons de la race locale du Mérinos d’Arles domine. Il lègue à la ville un ensemble de 19 toiles de grand format ainsi que d’une soixantaine de dessins, exposés dans une salle qui porte son nom dans le musée de Salon et de la Crau, installé au sein du château de l’Empéri.

Domaine du Merle

À quelques minutes à peine de Salon, mais déjà à l’écart de la ville, caché derrière des rangées de platanes, de la route, on distingue à peine le Domaine du Merle. Il n’en faut pourtant pas plus pour imaginer sans peine la tranquillité du lieu, entre prairies, moutons et coussouls de La Crau.

Propriété de « Montpellier Sup Agro », le domaine agricole du Merle est un centre de formation et une plateforme pédagogique et expérimentale spécialisée dans l’élevage ovin transhumant, la gestion de l’eau et la production du foin de Crau AOP.

 

La Maison de la transhumance

Le Domaine du Merle accueille la Maison de la transhumance depuis 2012, dont la mission est de « défendre la pratique de la transhumance et en approfondir et diffuser la connaissance aux profits de la société ».

La Maison de la transhumance pilote notamment le projet d’itinéraire agri-touristique, la Routo®.. Homologué sentier de Grande Randonnée par la Fédération Française de Randonnée et portant le nom de GR®69 La Routo®, cet itinéraire agri-touristique suit les anciens chemins de transhumance, les « drailles », reliant la plaine de la Crau aux vallées alpines du Piémont italien.

Organiser votre séjour

Réserver