Visitez

Notre savon

Toute une philosophie

Depuis 1900, le savon de Marseille Marius Fabre est naturel, il est fabriqué à partir d’huiles 100% végétales, sans colorant, sans parfum, sans conservateur, sans graisses animales, sans produit issu de la pétrochimie. Extra pur, il est débarrassé de toute impureté. Doux, il prend soin de la peau et du linge. Biodégradable, il respecte l’environnement. Economique, il dure encore plus longtemps après avoir séché. Fabriqué en France, dans notre savonnerie à Salon-de-Provence, selon un savoir-faire traditionnel, il est cuit à chaud, en chaudron, selon le procédé marseillais. Depuis 1900, les produits Marius Fabre sont tous fabriqués selon la même philosophie : à partir d’huiles végétales, sans graisses animales, sans colorant ni paraben, non testés sur les animaux, biodégradables, respectueux de l’environnement, emballages recyclables.

https://youtube.com/watch?v=LVaRWhFcSS8%3Ffeature%3Doembed%22+frameborder%3D%220%22+allow%3D%22accelerometer%3B+autoplay%3B+clipboard-write%3B+encrypted-media%3B+gyroscope%3B+picture-in-picture%22+allowfullscreen%3E%3C
Riccardo Mion 1169766 UnsplashRiccardo Mion 1169766 UnsplashRiccardo Mion 1169766 Unsplash
François

Visite très intéressante et très pédagogique sur la fabrication du savon de Marseille. Cette savonnerie fait partie du patrimoine de Salon de Provence. Ses produits de qualité sont vendus dans le monde entier (j’en ai trouvé jusqu’en Nouvelle-Zélande).

Excellent accueil.
Je recommande la visite pour les enfants ou si vous recevez des amis!

François

14 jours pour un savon

Les étapes de la fabrication

La cuisson du savon

1. Saponification ou « empâtage ». C’est la transformation des huiles végétales en savon,

2. Le lavage. La pâte de savon est lavée plusieurs fois à l’eau salée

3. La cuisson: Le savon cuit pendant 10 jours

4. La liquidation. Plusieurs lavages à l’eau pure pour un savon « extra pur »

L’ensemble de ces étapes s’appelle “la cuite”.

La coulée du savon

La pâte de savon est ensuite versée, encore chaude (entre 50 et 70 °C), dans les “mises”, gigantesques moules.

La connaissance des ingrédients et des étapes ne suffit pas ; seul le secret d’un savoir-faire, transmis de génération en génération, peut garantir la réussite du savon.

Le séchage du savon

Le savon sèche pendant quarante-huit heures à l’air libre. Par jour de mistral, les fenêtres exposées au nord sont ouvertes, permettant ainsi de réduire le temps de séchage.

Une fois sec, le savon est coupé dans les mises en pains de 35 kg qui sont ensuite découpés pour en faire des blocs de différentes tailles.

Le moulage du savon

Il existe deux types de marquage : frappé à la main pour les barres, ou moulé en machine pour le cube. Ce dernier est estampillé sur les six faces, signe de reconnaissance du traditionnel “savon de Marseille”.

Organiser votre séjour

Réserver